Coronavirus

Posté le 19 Avr, 2020

“Restez chez vous”,
car voyez-vous,
ya ce virus,
quoique minus,
qui fout la trouille :
il vous zigouille
en quinze jours !
À qui le tour ?

Ton masque au nez,
tu peux parler,
mais à deux mètres
il faut te mettre,
sans être sûr
que ce soit sûr !
T’as l’air d’un pitre !
Lui, il s’infiltre !

Lave tes mains,
toujours, sans fin !
Quoique tu touches
tout devient louche !
Et lave aussi
légume et fruit !
Rien négliger :
on sait jamais !

T’es confiné,
t’es enfermé
jusqu’à perpette :
c’est pas la fête !
Si t’es pas seul,
parfois ça gueul’ !
S’il n’ya que toi,
c’est l’désarroi !

Tu tourn’ en rond :
ça tourn’ pas rond !
Le temps s’allonge,
tu te rallonges…
Le téléphone
pour toute faune…
Tu les appelles..
On se rappelle !

Passent les heures
et certains meurent…
Passent les jours,
tu tiens toujours…
Tu penses à moi,
on pense à toi…
On est en vie :
c’est bien ainsi !

La pandémie
vraie loterie,
on la vaincra
n’en doute pas !
En attendant
à chaque instant
prends soin de toi,
prends soin de moi.

André Bonafos 16 04 2020

Rédigé par André Bonafos

Articles similaires

Et le poète est là – Poèmes

Et le poète est là – Poèmes

Et le poète est là André Bonafos Recueil de poésies Mars 2021 152 pages chapitres : 1 : Virus 2 : Vous 3 : Nature 4 : Je 5 : Demain

Eyragues autrement – Le ciel

Eyragues autrement – Le ciel

Langage du ciel, Langage des vents, Langage des nuages, Langage des Dieux, Langage de Mondes Inconnus D’au-delà des Infinis de l’Univers, Qui traduira votre message ?  

Soirée à thème

Soirée à thème

Dans le cadre des lundis provençaux, l'association Li Vihado propose une conférence : "Les poètes et écrivains inspirés par le mont Ventoux" par Bernard Mondon, directeur des carnets du Ventoux et auteur.

1 commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager